Written by

Cleve Backster et la conscience du vivant

1. Droits de la Nature| Views: 1404

Né en 1924, Cleve Backster était un ancien criminologue de la C.I.A., connu pour son expertise dans l’interprétation des polygraphes et des galvanomètres. Il décida de mener une expérience intrigante qui fut le point de départ des recherches en electro-physiologie végétale. Branchant les électrodes de son détecteur de mensonges sur les feuilles de son Dracena pendant qu’il les arrosait, il cherchait à comprendre si la plante pouvait présenter une réaction mesurable liée à son niveau d’humidité. Il fut surpris de constater que la résistance électrique augmentait au lieu de diminuer, donnant au tracé une apparence similaire à celle d’une émotion brève.

1ère Expérience : réaction de la plante aux intentions

Poussé par son instinct professionnel, Backster décida alors de soumettre le Dracena à un test de choc, similaire à celui utilisé pour provoquer une réaction significative chez les êtres humains. Il envisagea de brûler la feuille située entre les deux électrodes.

À ce moment précis, le tracé fit un bond sur le papier enregistreur, même s’il n’avait ni touché ni bougé la feuille. Pour s’assurer de la validité de cette réaction, il décida de brûler réellement la feuille, ce qui provoqua une secousse d’intensité moindre. 

Ces résultats intrigants ont ouvert la voie à de nouvelles interrogations pour Backster.
Était-il possible que les plantes aient une forme de sensibilité ou de conscience ?
Ces observations allaient à l’encontre des croyances conventionnelles et incitaient Backster à poursuivre ses recherches sur la communication entre les plantes et les êtres humains.

2ème Expérience : Réaction de la plante à la souffrance animale

La deuxième expérience qu’il fit a été de plonger à intervalles aléatoires, des crevettes dans de l’eau bouillante, tout en enregistrant la réaction de plantes posées à l’autre bout du laboratoire. Il pu constater que les plantes montraient des pics de stress au même moment où crevettes étaient ébouillantées.

Cependant, il n’était pas possible de savoir si les plantes réagissaient à la mort des crevettes plutôt qu’aux émotions de Backster. Au début, Backster et son partenaire allaient dans un bar à côté. Après quelque temps, ils commençaient à soupçonner que les plantes ne réagissaient pas du tout à la mort des crevettes, mais plutôt aux fluctuations émotionnelles de leur conversation. En effet, il suffit de quelques minutes pour que les plantes se connectent aux pensées humaines selon Backster

Ils ont donc trouver un moyen de contourner cette difficulté. Ils ont demandé à une tierce personne d’acheter les plantes et de les entreposer dans une partie du bâtiment qu’ils ne fréquentaient pas. Le jour de l’expérience ils allaient chercher les plantes, les préparaient pour l’expérience et quittaient aussitôt les lieux. Les plantes se trouvaient donc dans un environnement inconnu, subissaient la pression des électrodes ainsi qu’un léger flux d’électricité traversant les feuilles et étaient ensuite abandonnées. N’étant en lien avec personne, elles se mirent à « sonder les alentours » à la recherche de ce qui pouvait les familiariser avec leur environnement. Et ce fut à ce moment qu’un événement aussi subtil que la mort d’une crevette put atteindre leur perception.

Ainsi, il a pu prouver que les plantes réagissent à la douleur d’autres êtres vivants 

3ème Expérience : connection entre les plantes

La troisième expérience de Cleve Backster visait à explorer la communication entre les plantes.
Il a connecté plusieurs plantes à un même appareil de mesure et a observé si des réactions se produisaient lorsqu’une plante était menacée ou endommagée. Backster a constaté que lorsque l’une des plantes était blessée, les autres plantes présentaient également des réactions électriques, comme si elles partageaient une sorte de conscience collective. Cela a conduit Backster à émettre l’hypothèse que les plantes pouvaient communiquer entre elles, formant ainsi un réseau de conscience végétale.

Ce ne sont pas bien sur les seules expériences réalisés par Backster. De plus, ces expériences ont entrainé une vague de nouvelles expérience et de découvertes de centaines de chercheurs à travers le monde entier depuis des décennies.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Twitter
Instagram