Written by

Centre Panakuh des Savoirs de la Forêt

4. Savoirs de la Forêt, 6. Territoires, Slider| Views: 637

Naturerights Guyane s’est engagée aux côtés de l’association panakuh pour la création d’un centre de valorisation et de transmission des savoirs et savoir-faire de la communauté amérindienne pahikweneh (palikur) de l’est guyanais. Cet éco-site pilote a pour objectif de dynamiser et valoriser l’activité communautaire de la région, notamment dans le domaine du patrimoine culturel et naturel. Ce lieu permet aussi au grand public de découvrir les pratiques et les connaissances traditionnelles des communautés locales, de se familiariser avec la forêt amazonienne et de comprendre l’importance de sa préservation.

DESCRIPTION DU PROJET

Dans le cadre du Réseau des Savoirs de la Forêt, l’association Panakuh, en consortium de partenariat avec Nature Rights, porte le projet de création d’un « Centre des savoirs de la forêt ». L’éco-site est basé en milieu naturel entre les communes de Régina et St Georges à proximité de la communauté Palikur, mais également sur une zone carrefour pour les communautés Wayampi et Teko venant du Haut- Oyapock.

L’aménagement du site se fait suivant un cahier des charges fondé sur l’approche durable de l’agroforeste- rie en harmonie avec les traditions et l’environnement.

Le projet entend dynamiser et valoriser l’activité com- munautaire par la préservation et la transmission du patrimoine culturel et naturel, avec la perspective de création de filières basées sur les savoirs traditionnels.

Ce lieu permet également aux écoles et au grand public une immersion dans un monde de savoirs et de connaissances millénaires, la découverte de la forêt amazonienne et l’importance de sa préservation.

La mise en place d’un centre communautaire autour des savoirs, de l’agriculture traditionnelle et de l’agrofores- terie, ouvert aux autres communautés et à un public non-autochtone, permet de créer des expériences pi- lotes durables et diffusables.

Les activités proposées sont nombreuses : ateliers d’initiation et de transmission des savoirs, des sessions d’éducation et de sensibilisation à l’environnement (sor- ties en forêt), des activités de découverte et de loisirs, des ateliers d’initiation aux Systèmes Agroforestier (SAF) ou encore des initiations à la vie en forêt.

PARTENAIRES

Le Parc naturel régional de la Guyane, la Graine Guyane, le Réseau d’Innovation et de Transfert Agri- cole, la Fédération des Nations Autochtones de Guyane, la Collectivité Territoriale de Guyane, le Comité du Tourisme…, soutiennent cette initiative.

SOUTIENS OBTENUS

Depuis 2017, Nature Rights accompagne l’association Panakuh en matière de gestion de projet, de recherche de financement, de maîtrise technique, de mise en œuvre, ainsi que pour la valorisation de l’initiative auprès de publics divers.

En 2019, le projet a été lauréat de l’appel à projet «Reconquête Biodiversité Outre-mer» de l’Agence française pour la Biodiversité faisant objet d’une convention de financement. Le projet a été également Lauréat de la Fabrique de Territoires, un appel à Manifesta- tion d’Intérêt lancé par le Ministère de la Cohésion des Territoires.

Plusieurs pistes de cofinancement sont aujourd’hui en cours auprès de la Préfecture, de la Collectivité Ter- ritoriale de Guyane, et de fonds européens dans le cadre du groupement d’action locale de l’Est, et du programme BEST.

CONTEXTE DU PROJET

Les Pahikweneh, une des six nations autochtones de Guyane, vivent dans la vallée de l’Oyapock à l’est de la Guyane. Ces peuples voient aujourd’hui leur mode de vie bouleversé et leurs activités traditionnelles menacées. Les jeunes traversent une crise identitaire, partagés entre tradition et modernité.

D’autre part, les communautés amérindiennes de Guyane connaissent une forte croissance démographique. Ces facteurs entraînent une augmentation des prélèvements de ressources naturelles par la communauté. Cette exploitation fragilise le domaine forestier et sa biodiversité alors que leur valorisation est un enjeu majeur pour le futur.

L’ASSOCIATION PANAKUH

Active depuis 2009, l’association Panakuh œuvre pour la préservation et la transmission des savoirs traditionnels de la communauté Palikur, dans l’Est guyanais. Ré- seau d’artisans et d’agriculteurs, l’association organise des ateliers de transmission et des sessions de formation auprès des écoles et du grand public sur la confection de bijoux en graines de la forêt, de vanneries, de cale- basses gravées, et valorise l’agriculture et les transformations traditionnelles comme le couac, le tapioca, ou encore des huiles naturelles et médicinales.

Comments are closed.

Facebook
Twitter
Instagram