Written by

GARN Global Gathering in Siena, Italy

1. Droits de la Nature, 8. Nos Actions| Views: 12

Rassemblement mondial pour les droits de la nature à Sienne, Italie

Alors que le mouvement pour les droits de la nature continue de s’étendre rapidement aux quatre coins du monde, le besoin de collaboration, de coordination et de mise en réseau se fait également sentir.

En réponse au besoin croissant d’une connexion plus profonde et plus directe entre ses membres, et en tant que partenaire, NatureRights a participé au rassemblement mondial du 15 au 18 octobre organisé par l’Alliance mondiale pour les droits de la nature (GARN) à La Certosa di Pontignano, à Sienne, en Italie.

L’Alliance a rassemblé les membres de son Comité exécutif, les dirigeants des centres de recherche, les membres du Conseil consultatif, les membres du Tribunal des droits de la nature et les dirigeants des mouvements pour quatre jours de réunion et d’intégration. Parmi les participants, on comptait plus de 60 économistes, avocats, scientifiques, leaders autochtones, activistes communautaires et auteurs provenant de 22 pays et de 4 nations autochtones : Équateur, Sarayaku, Canada, Nation Ponca, Turtle Island, Pays-Bas, Brésil, Royaume-Uni, France, États-Unis, Philippines, Espagne, Allemagne, Suède, Aotearoa (Nouvelle-Zélande), Australie, Italie, Balkans, Inde, Afrique du Sud, Colombie, Chili, Bolivie, Uruguay et Argentine. Ce rassemblement est la première fois que les dirigeants de l’Alliance mondiale pour les droits de la nature se réunissent depuis la pandémie.

Le rassemblement a débuté par le lancement de l’Eco-Jurisprudence Monitor, une plateforme interactive en ligne qui compile les initiatives de jurisprudence écologique au niveau mondial ainsi que les ressources connexes pour les chercheurs, les avocats, les décideurs politiques et les activistes. Le Moniteur a été présenté par Alessandro Pelizzon et Craig Kauffman du Hub académique du GARN.

L’objectif principal de cette rencontre était de définir un cadre d’action pour continuer à étendre la mise en œuvre globale et l’intégration des droits de la nature dans le monde entier. Avec cet objectif en tête, les membres et alliés du GARN ont présenté les dernières nouvelles et mises à jour sur les cas du mouvement des Droits de la Nature à travers le monde, de Mar Menor en Espagne, aux Philippines, Allemagne, France, Suède, Equateur, Argentine, Colombie, Brésil, Chili et Panamá, en passant par les territoires indigènes (allant de la Nation Ponca à Aotearoa), partageant leurs expériences pour continuer à inspirer et à faire avancer le mouvement.

Le rassemblement a également servi de véhicule pour construire la stratégie, la gouvernance et la vision de GARN pour les 10 prochaines années, avec l’expression d’un rêve commun pour l’alliance et le mouvement à l’avenir. Le Tribunal international des droits de la nature, son rôle et ses futures affaires ont également été abordés au cours de l’une des sessions.

Des alliances stratégiques entre les centres régionaux et thématiques du GARN ont été forgées, affirmées et approfondies : les centres européen, latino-américain et africain ont travaillé ensemble dans un dialogue interactif avec les centres académique, juridique et de la jeunesse, ainsi qu’avec le Conseil autochtone et l’Assemblée des juges du Tribunal. Au cours de ces sessions, les pôles Asie-Pacifique et Amérique du Nord ont été créés.

Parmi les autres activités, les participants ont pu apprécier la présentation du projet artistique Vilcabamba, de Iura Fluminis et Terrae sur les droits des rivières et les droits de la nature présenté par A4C-Artsforthecommons à la Biennale des Arts de Sydney 2022 par Alessandro Pelizzon, Francesco Martone, et Rosa Jijon.

Le rassemblement mondial a permis à tous les participants de se réunir et de travailler à la fois sur une déclaration de rassemblement (La graine de Sienne) et sur la constitution de GARN, qui a été votée et approuvée lors de l’assemblée générale, qui s’est tenue de manière hybride pour tous les membres de l’alliance, avec une présentation de son plan triennal et de sa stratégie globale pour continuer à faire avancer le mouvement des droits de la nature dans le monde.

Le Rassemblement Mondial a nourri et élargi les relations entre pairs qui favorisent une compréhension profonde à travers la diversité des cultures, des philosophies et des expériences de vie qui font de GARN une référence dans le domaine des Droits de la Nature, et qui travaillent chaque jour pour transformer la relation de notre société avec la grande communauté de la Terre.

Si vous voulez en savoir plus sur le rassemblement, vous pouvez visiter le site web dédié :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Twitter
Instagram