Written by

Festival Climax à Paris

NEWS| Views: 603

Le  Festival Climax, éco-mobilisation  incontournable de la rentrée au cœur de « l’écosystème Darwin », à Bordeaux, se produit pour la première fois à Paris au CONSULAT VOLTAIRE. 

Pour sa 9e édition, la thématique de la résistance sera à l’honneur avec Paul Watson, une des icônes les plus charismatiques et médiatiques de l’écologie moderne. 

En 1969, à tout juste 18 ans, il devient le plus jeune cofondateur de Greenpeace. En 1977, il quitte Greenpeace et fonde Sea Shepherd Conservation Society, mouvement international de défense des océans.

En 2022, il démissionne de la branche US de Sea Shepherd, dont la direction s’éloigne de l’ADN originel du mouvement. Il est par la suite trahi par les codirecteurs de Sea Shepherd Global, à l’exception de Lamya Essemlali qui est la seule à s’opposer à son éviction. En quelques mois à peine, il se relève et crée la Fondation Captain Paul Watson, et continue à travailler avec Sea Shepherd France qu’il qualifie de «  village gaulois » du mouvement Sea Shepherd.

Conférencier de renom, auteur accompli, marin émérite et écologiste mondialement reconnu, le capitaine Watson a reçu de nombreuses distinctions pour son dévouement à la cause environnementale, et continue à inspirer par son engagement sans faille.

Paul Watson a effectué plus de 200 voyages en tant que capitaine à bord des navires de Sea Shepherd dans les eaux les plus hostiles du monde, du cercle polaire arctique au sanctuaire baleinier de l’Antarctique.

Il a dirigé de nombreuses missions d’action directe non-violente pour protéger les habitats et les espèces marines menacées par la surpêche, la chasse, le braconnage etc… Partisan de l’écologie profonde, il dénonce nos sociétés anthropocentriques et l’absence de projection des hommes dans le futur.

ATELIER “RENVERSER LA FNSEA: MÉTHODE POUR LA RÉVOLUTION AGROÉCOLOGISTE” 

Samedi 16 Septembre 

16H15 18H00 

Atelier animé par l’Alliance Citoyenne

dans le cadre de l’eco-festival CLIMAX (Darwin Écosystèmes, Bordeaux) qui se produit pour la première fois au Consulat Voltaire, Paris  

Un temps de partage d’expériences et d’initiation aux méthodes de Community organizing pour renforcer, multiplier luttes et mobilisations contre la FNSA et le capitalisme agricole.

De nombreux habitants des campagnes souffrent des ravages de l’agro-industrie mortifère. Cancers, eaux polluées, algues vertes…  1.700.000 riverains sont au front de cette catastrophe environnementale. 

De plus en plus se lèvent, s’organisent et gagnent des victoires locales pour leur santé, celle de leurs enfants et de tous les vivants. Ils constituent une force potentielle considérable pour vaincre la FNSEA et le capitalisme agricole.

Recruter en masse les personnes concernées, aider l’émergence de portes paroles, initier une dynamique d’action directe, construire la pression graduelle pour gagner… les méthodes de community organizing permettent de démultiplier les luttes de terrain et renforcer les mobilisations au service de mouvements citoyens puissants et structurés.

Cet atelier sera un temps de partage d’expériences, d’initiation à ces méthodes et d’engagement aux côtés des populations au front des injustices écologiques, afin d’accompagner la construction d’éco-syndicats et de victoires pour une révolution agroécologiste.

CONTACTS

anna.agueb@alliancecitoyenne.org

+33 (0) 7.66.16.22.78

EVENT FACEBOOK A CREER  

co-organisateurs :  

@climaxfestival 

@naturerights

@acaubervilliers

@ReactTransnational

VIDEO BRUT : https://fb.watch/mRSJAyTgUB/

LOGOS

LIENS

https://www.reactransnational.org/nos-campagnes

 “DÉSENVOUTEMENT, OU LE NÉOLIBÉRALISME VA-T-IL MOURIR ET COMMENT FAIRE POUR QUE ÇA AILLE PLUS VITE ? CONFÉRENCE GESTICULÉE  DE MARIE-LAURE GUISLAIN DE ALLUMEUSES.BZZ

Samedi 16 Septembre 

18H30-20H 

participation libre et consciente au chapeau

dans le cadre de l’eco-festival CLIMAX (Darwin Écosystèmes, Bordeaux)

Le projet :  A travers son vécu et l’histoire de luttes collectives, Marie-Laure décrit de façon ludique et accessible les rouages complexes de notre système capitaliste néolibéral, néocolonial et patriarcal et comment en sortir, comment s’en désenvoûter.

Dans la conférence gesticulée « Désenvoutement ou le néolibéralisme va-t-il mourir et comment faire pour que ça aille plus vite ? »,du même titre que son livre, Marie-Laure Guislain de l’association Allumeuses.bzz, explore comment sortir du système néolibéral néocolonial patriarcal. Elle donne des pistes d’actions à travers ses danses, ses chants et ses récits de luttes collectives et notamment d’actions en justice contre Lafarge, Vinci, Bolloré, Samsung, Auchan, Bnp, Yves Rocher, Perenco… qu’elle a menées pendant dix ans à Sherpa. Elle donne aussi l’exemple de l’espace de travail collaboratif « Droits et Mouvements sociaux » qui rend la stratégie juridique accessible à tous les collectifs, pour qu’elle soit au service du mouvement social.

Aussi, depuis un épisode de « burn out militant » et « de trauma vicariant », Marie-Laure étudie les facteurs qui mènent des milliers de militant.e.s à l’épuisement et empêchent les luttes de se pérenniser. Elle propose alors de désenvoûter nos corps et nos organisations des injonctions néolibérales à la productivité ou au sens de l’urgence. Elle invite enfin, comme elle le fait auprès des collectifs que son association Allumeuses accompagne pour sortir de l’épuisement, à cultiver des antidotes à la « culture du burn-out » pour remettre du soin à tous les niveaux et ainsi retrouver force et espoir. 

EVENT FACEBOOK + WEEZEVENT A CREER  

Video  https://www.youtube.com/watch?v=EVHsv2ihzw4

Livre https://shorturl.at/yGT49

“LE CONSULAT DE LA FOUGÈRE” A CLIMAX

Samedi 16 Septembre 

18H00-20H 

VISITE D’ATELIER, EXPÉRIENCE DE LA MUSIQUE DES PLANTES & PLAIDOYER POUR LES DROITS DE LA NATURE

Venez visiter l‘atelier de la FOUGÈRE, faire l’expérience de la musique des plantes et vous engager pour la reconnaissance des Droits de la Nature,

Dans le cadre de l’Eco-festival CLIMAX (Darwin Écosystèmes, Bordeaux) et de la biennale sociale et environnementale PHOTOCLIMAT.

La fougère Woodwardia Orientalis est une artiste d’un nouveau genre. 

Actuellement en résidence artistique au Consulat Voltaire, elle explore des mélodies et compositions musicales, grâce à un dispositif technique permettant de capter et transcoder ses signaux électriques en créations sonores et visuelles.

Entre Arts, Sciences, et Droits de la Nature, cette installation artistique propose une nouvelle forme de représentation politique du règne végétal, tout en divulguant un corpus de connaissances autour de l’intelligence du vivant. 

La démarche artistique est engagée : c’est un plaidoyer pour les Droits de la Nature, un courant qui interroge le caractère anthropocentré de notre société et reconnaît les écosystèmes comme sujets de droit. L’intention est de contribuer au nécessaire changement de paradigme pour se reconnecter au vivant et réenchanter nos imaginaires. 

Le projet est porté par l’association NatureRights et par l’artiste Priscilla Telmon de Petites Planètes. Il s’appuie sur un Conseil Scientifique et sur les recherches de Renaud Rulhmann de Naturasounds

https://photoclimat.com/expositions-paris-centre/#
https://naturerights.com
https://petitesplanetes.earth
https://www.naturasounds.org

LOGOS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Twitter
Instagram